Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

grislame:monde:empire-des-13-baronnies:terraforma [10/02/2012 17:44]
zog grislame:monde:empire_des_13_baronnies:terraforma renamed to grislame:monde:empire-des-13-baronnies:terraforma
grislame:monde:empire-des-13-baronnies:terraforma [11/02/2012 17:52] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Baronnie de TerraForma ======
 +<WRAP column 40% right>
 +^Maître-lieu  | Gwenfär |
 +^Devise          | N'y touche si gant n'as |
 +^Seigneur  | Baron Robert Théon, dit Tuldor le noir |
 +</WRAP>
 +Bénéficiant de la protection des montagnes à l'est, d'un climat plutôt tempéré et humide, et d'une culture agricole millénaire, TerraForma est la "baronnie-grenier" de l'Empire.
  
 +**Les mœurs y sont simples** : la culture et la communion avec la terre élève l'Etre. Certains y voient un jeu de dominant-dominé avec la Nature reconquérant à chaque instant son domaine, d'autres un mouvement complémentaire à cette Nature. Il faut canaliser la sauvagerie que pour qu'Elle ne s'épanouisse que plus justement ; tel un torrent d'eau dans un canal qui vient percuter un mur de calcaire, où l'explosion du mur est l'apogée du mouvement.
 +
 +C'est donc un peuple simple, emplis de valeurs immuables, soumis à une perpétuation des traditions par voie orale. C'est ainsi qu'on retrouve énormément de prêtres de Dwayna, et bien peu de représentants de Saint-Cuthberg. En effet, leurs système figé et principes ne sont guère adaptés au territoire.
 +Il existe néanmoins un Chapitre de l'ordre en le maître-lieu, Gwenfär, où s'active les archivistes a consigné par écrit les us et coutumes, pour leurs propres bibliothèques. Perte de temps et d'énergie selon les autochtones !
 +
 +Selon les mêmes raisons, on retrouve beaucoup de **mages autodidactes**, ou vieil expérimenté cherchant ou promenant leur disciple. A été créé récemment une guilde d'ingénieurs-mages appelée "MagaForma", soucieuse de faire profiter leurs connaissances et "technologies" afin de faciliter et développement le rendement des cultures.
 +Ces derniers se heurtent aux farouches cultivateurs traditionnels, voyant là une forme d'hérésie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Malthus). Les mages protestent, revendiquant une croissance arithmétique des cultures traditionnelles alors que la progression démographique de la population finira par raréfier les aliments en circulation.
 +
 +La relative proximité des habitants ruraux accentuent l'**effet "village"** dans les mœurs coutumiers, les amenant à être considérés comme "arriéré" ou "contre-progressiste" par les citadins, alors que ces derniers sont en net sous-nombre (1 citadin pour 12 ruraux).
 +
 +Les cités restent à l'image de l'esprit de la baronnie : simples, efficaces et agencées de façon semi-chaotiques. De grandes avenues découpent la cité, dessinant des quartiers rectangulaires dans et au travers desquels viennent se greffer moult ruelles développées selon les besoins et/ou instincts des architectes. L'ensemble des bâtisses sont conçues solides et fonctionnelles, seul l'aménagement intérieur colore et distingue les maisons. Aucune folie des grandeurs ne s'est emparées des entrepreneurs immobiliers, et même le château du Baron s'élève légèrement au dessus des maisonnées et commerces, afin qu'on le distingue à quelques volées de flèches du maitre-lieu. Ses remparts mettent en confiance sans faire ombrage à la ville, et son agencement réside en un jeu d'une cour intérieure et extérieure, 1 grenier puissamment gardé à coté du lourd donjon, complété par une salle d'armes de l'autre coté. Le reste n'est que place offerte à tout forain ou commerçant désireux de s'installer temporairement afin de faire connaitre son étal.
 +
 +**Le baron Robert Théon, dit Tuldor le Noir**, bon vivant de nature, est respecté par le peuple, même si certaines de ses frasques publiques l'amusent beaucoup ; les petits gens voient en lui un être égal à eux, avec ses humeurs et moments de relâche. Le seigneur Robert est d'autant plus apprécié qu'il a s'entourer d'un collège hétérogène de représentants du peuple. On raconte d'ailleurs que certaines réunions s'emportent parfois tellement qu'elles en font trembler les murs du palais de colère, claquer violemment les portes de frustration et vibrer les racines et feuilles du jardin royal d'éclats de rire. La généralité des amendements qui en résultent paraisse gorgé de bon sens évident.
 +
 +Il n'est pas rare de voir débarquer le baron et quelques uns de sa suite et amis dans les auberges, gage de fête longue et réussite pour les clients présents, et gage de bonne recette pour le tenancier ! Le baron considère d'ailleurs l'auberge comme lieu clé : c'est un carrefour d'informations, de rumeurs et un bon moyen pour prendre la température de l'endroit. De la même façon, la guilde des tenanciers possède une place privilégiée à la cour du Baron.
 +
 +La famille de sire Théon a d'exceptionnel qu'elle complète admirablement son royaume. Sa femme Gunhild cultive une image de mère aimante et attentionnée, tout en sachant rappeler à l'ordre son mari, que ce soit via quelques remontrances cinglantes ou sur son propre terrain de jeu, le long d'un comptoir empli de chopines mousseuses. Leurs 2 enfants, Thom et Salvya sont 2 sources de fierté de la famille baronniale. La fille semble avoir pris la part masculine de son frère, et inversement, mais comme aime leur répéter leur mère : "le vrai pouvoir est souvent celui autour du trône".
 +
 +La **proximité du couple baronnial** engendre de multiples rumeurs à leur sujet (ambiance "village") mais malgré tout, la famille sait se retirer dans l'intimité pour vivre ensemble, tout en assurant leurs nobles fonctions en parfaite équité.
 +
 +TerraForma est la **destination favorite des familles naines** de passage, et quelques partenariats commerciaux ont été ainsi établi. On raconte que ce serait une équipe d'ingénieurs nains qui aurait conçu les bases du château baronnial. Robert Théon aime recevoir les ambassadeurs du peuple des montagnes à grands coups de banquet et de partage les trésors de sa cave vinicole.
 +
 +Quelques activités annuelles rythment la baronnie, comme un **grand concours de cuisine** - remportés les 2 dernières fois par le champion local Jack Tabernack - ou l'**ouverture de la saison de la chasse**, durant laquelle Robert et sa suite partent dans un pavillon de chasse reculé, afin d'assouvir ses instincts primaires masculins guerriers. Il aime inviter certains membres éminents de sa seigneurie afin de régler certains conflits internes, en confrontant les 2 parties dans l'intimité...
Recent changes RSS feed Debian Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki