Les races

Voici la liste des races jouables :

  • Les humains
  • Les elfes
  • Les nains
  • Les orques

Lors de la création de votre personnage, le choix de la race n'influence en rien vos caractéristiques. Le choix d'une race se veut juste rôle-play. Si le joueur désire interpréter une autre race qu'humain, un background devra être soumis à l'organisation pour approbation, et sa morphologie devra correspondre. Par exemple, un elfe de 110 kg pour 1m65 n’est pas réaliste.

Les Humains

L'origine des humains se perd dans le temps. La race des humains fut crée après les nains et les elfes. Brill, le dragon de la vie, créa l'essence des premiers hommes. Elle présenta ses créatures à Dwayna qui leur donna l’intelligence et leur forme, à Vorador qui leur offrit l’ambition et la soif de connaissance, et enfin à Balthazar qui leur offrit le courage et la ténacité. A la naissance, les humains sont neutres. Cependant, leur éducation les oriente vers le mal comme vers le bien. La loi et le chaos arrivèrent également avec les hommes. Grâce à leur fécondité et leur débrouillardise, les humains se sont taillées une belle part du territoire qui servait de champ de bataille entre les nains et les elfes. Ils sont également à l'origine de l'idéologie d'unité et de tolérance qui permit aux treize Baronnies de voir le jour, répartissant entre les seigneurs locaux une légitimité territoriale qui a fait taire les querelles et guerres incessantes entre ces “barons”. Ainsi, un système de relation seigneur-vassal fut mis en place depuis le règne de Kilkodesh Kan, premier Emperereur dont l'œuvre continue de nos jours à garantir un avenir prospère et une sécurité à tous les citoyens de l'Empire.


Les Elfes

Les elfes sont les enfants de Lindelei Millenuit. Ils apparurent bien avant les humains et en même temps que les nains, mais furent créés bien après les dragons. Les elfes sont pernicieux de nature et cachent au mieux leur alignement. Les elfes se dirigent plus vite vers les métiers à caractère magique, même s’ils peuvent embrasser n’importe quel profession. Les elfes sont respectueux de leur supérieur et des lois écrites par celui-ci. Ils sont hautains et se croient au-dessus de toutes les races et parfois même, se considèrent à l’égal des dieux. Ils ont une longévité extrême. Les elfes vivent principalement sur les îles des mers du sud et possèdent quelques postes avancés dans la forêt de Glindavell, se préservent ainsi du monde. Ils sont des manipulateurs dans l’âme, ce qui leur a permis d’éviter bon nombre de grandes batailles. Ainsi, la plupart les elfes furent absents lors de la grande bataille de Grouvake. De ce fait, l'Empereur ne les apprécie guère et ne les aide qu'avec grande méfiance.


Les Nains

Les nains sont les enfants de Torgrim Hammerblade. Aussi vieux que les elfes, les nains sont l’inverse de ceux-ci. Ils sont petits, trapus et entêtés. Les nains peuvent atteindre une espérance de vie proche des 400 ans, s’ils ne sont pas tués au cours d’une bataille… Des légendes parlent de certains grands maîtres nains dépassant de beaucoup cette espérance de vie. Les nains vivent principalement au cœur des Monts titans. Ils y construisent de vastes salles dans lesquels résonnent les tambours et les chants. Les nains sont plus vite attirés vers le métal et la forge. Ils excellent dans les batailles et forgent de magnifiques armes et armures. Même les meilleurs artisans elfes ne savent rivaliser avec le talent de la forge des nains. Les nains aiment la boisson et la bonne chair, ils ne peuvent résister à une table bien garnie et variée. Les nains sont de nature neutre. Lors de la grande bataille de Grouvake, ils combattirent en première ligne. Grâce à cela, l'Empereur leur accorda un droit de passage, les exonérant ainsi d’impôts et leurs permettant de commercer où bon leur semble.


Les Orques

Les orques sont les enfants de Krumbrug Grogneterre. Les orques sont de carrure imposante. Ils sont plus grands que les nains et plus costauds que les elfes. Leur peau verdâtre (ou ébène) et leurs dents pointues leur donnent un aspect repoussant, sans compter leurs imposantes cicatrices qu’ils arborent fièrement, preuve de leur grande bravoure au combat. Les orques sont adultes à 14 ans et ne dépassent que très rarement les 75 ans. Les orques se complaisent dans la vie de guerrier des plaines, de barbare. Cependant, il arrive de rencontrer un orque ayant une éducation tout autre et évoluant dans un autre domaine. Les orques se mettent facilement en colère et sont d’un naturel renfrogné. Ils préfèrent agir plutôt que de réfléchir. Ils aiment boire et manger, se vanter et se battre. S’ils arrivent à tempérer leurs instincts, ils peuvent réussir de grandes choses. Les orques arrivent à trouver leur place plus facilement dans les grandes villes de l’empire que dans les petits villages, exception faite dans la baronnie des Kan où toutes les races sont les bienvenues. Les orques (surtout ceux du clan barbare du Croc-brisé) se distinguèrent notamment lors de la grande bataille de Grouvake, car ils permirent au baron Tuldor le noir et à ses troupes de fondre sur le cœur des armées ennemies en se sacrifiant corps et âmes. Depuis, les orques du clan du Croc-brisé sont protégés dans la baronnie des kan et quiconque y tue un orque de ce clan se fera juger sur-le-champ pour assassinat.

grislame/regles/races.txt · Dernière modification: 11/02/2012 17:52 (modification externe)
Recent changes RSS feed Debian Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki